Le projet

Logo

En bref

La Ferme des Savanes est conçue selon les principes de la permaculture et met en place différentes techniques d'agriculture durable. Le projet a commencé au début de l'année 2021. La ferme se situe dans le village d'Apples dans le canton de Vaud. Elle se compose d'une trentaine d'hectares. Sur les parcelles agricoles vont être mises en place différentes techniques d'agriculture durable pour assurer la complémentarité des secteurs d'activité et la viabilité économique du projet. Les stratégies et les techniques qui en découlent vont nous amener à faire du maraîchage bio-intensif, des vergers multi-étagés, une pépinière d'arbres fruitiers et de l'agroforesterie céréalière. Des haies favorisant la biodiversité vont également être plantées. Un secteur de formation verra aussi le jour afin de favoriser l'apprentissage et l'éveil en nature.

Salades à la Ferme des Savanes


Salades à la Ferme des Savanes

Permaculture

Le projet est conçu selon les principes de la permaculture. Cet outil de conception a été initié par Bill Mollison et David Holmgren dans les années 1970 en Australie. La permaculture est un ensemble de principes permettant de guider la conception des systèmes, en particulier les agro-écosystèmes, afin qu'ils soient stables et résilients. Les principes sont tirés de l'observation des systèmes naturels.

 

Les principes de permaculture sont donc des sortes de penses-bêtes pour concevoir nos systèmes à la manière des écosystèmes résilients. De là, en fonction du contexte, sont mises en place des stratégies et des techniques. Celles-ci ne sont pas propres à la permaculture, mais sont choisies en fonction des principes.

 

Cela vous paraît encore un peu flou ? Petit cas concret : favoriser la biodiversité est un des principes de permaculture rencontré chez différent·e·s autrices et auteurs. De là peuvent découler différentes stratégies : diversifier les cultures, ménager des espaces pour les espèces sauvages, etc. Ensuite des techniques concrètes peuvent être mises en place : poser des nichoirs à passeraux, planter des haies diversifiées, planter des vergers maraîchers, etc.

 

Pour plus d'information, voici quelques liens permacoles romands :

https://www.asso-unil.ch/lapel/actualites/livres/

https://www.permaculture.ch/ressources

Récolte d'oignons ishikura à la Ferme des Savanes


Ishikura

Agroforesterie kézaco ?

L'agrofresterie est un ensemble de modes de culture proposant d'intégrer des arbres dans les systèmes agricoles. Cela peut être des arbres fruitiers permettant ainsi aux personnes cultivant les parcelles de diversifier la production et les sources de revenus, ou plus simplement des essences champêtres dont l'intérêt résidera plus fortement dans leur fonction d'accueil de la biodiversité et, éventuellement, le bois d'oeuvre.

Ainsi peuvent être considérés comme de l'agroforesterie les pré-vergers, les vergers maraîchers ou l'agroforesterie céréalière. Les arbres y sont associés respectivement avec de l'élevage, de la culture de légumes ou des céréales. Un système agroforestier présentes de multiples intérêts : la diversification des cultures sur une même parcelle, l'augmentation de la biodiversité cultivée et sauvage (par exemple avec l'intégration d'arbres à haute tige) ou encore la création de microclimats (particulièrement intéressant pour rendre son agro-écosystème plus résilient vis-à-vis du changement climatique).

Système agroforestier avec des arbres à haute tige, de la vigne, des cassis et des cultures maraîchères chez Frédéric Chatelard (https://www.youtube.com/watch?v=FTg819-SPXk)


Système agroforestier avec des arbres hautes tiges, de la vigne, des cassis et des cultures maraîchères

Pépinière

La pépinière a deux objectifs. Le premier est de produire les arbres et arbustes fruitiers de notre verger multi-étagé. Le second est de proposer à la vente aux particuliers des plants intéressants du point de vue gustatif. Durant les premières années, nous planterons autour de la pépinière une haie de pied-mère qui permettra de créer un patrimoine végétal digne d'intérêt. Nous utiliserons les différentes espèces et variétés de cette haie pour nous fournir en greffons et en boutures.

Rhubarbes poussant dans la pépinière de la Ferme des Savanes


Rhubarbes de notre pépinière

Maraîchage

Il y aura deux zones de maraîchage pour un total d’environ 1 ha. La première sera attenante à la ferme. La seconde sera cultivée en verger maraîcher où les cultures maraîchères seront intercalées de lignes d'arbres basse-tige et de légumes vivaces.

Dans le but de préserver au mieux la vie du sol et d'œuvrer à la résilience de la ferme, nous tenons à ce que les techniques de maraîchage soient manuelles et low-techs. Nous nous inspirons pour cela de travaux en lien avec le maraîchage bio-intensif, un mode de culture tirant son origine chez les maraîchères et maraîchers de Paris du XIXe siècle.

Les légumes seront en grande partie écoulés en paniers via un système d'agriculture contractuelle de proximité (ACP, système de paniers de légumes hebdomadaires).

Cultures à La Folie des Glandeurs (https://producteursdiois.fr/la-folie-des-glandeurs/)


Chou

Verger multi-étagé

Nous allons mettre en place progressivement un verger multi-étagé. Le principe est de planter différentes strates de végétation : arborée, arbustive, herbacée, grimpante. Ce verger multi-étagé est largement inspiré des haies fruitières décrites par Evelyne Leterme en alternant des essences de fruitiers mi-tige avec des patchs d'essences plus basses entre deux arbres. Certains patchs seront composés de petits fruits et d'aromatiques tandis que d'autres seront dédiés à accueillir les auxiliaires du verger avec des essences champêtres.


Les lignes fruitières seront positionnées sur des baissières situées sur les courbes de niveau du terrain. Cela permettra de ralentir, répartir et infiltrer le ruissellement de surface. Les baissières prendront une importance de plus en plus grande en vue du réchauffement climatique pour gérer les précipitations extrêmes qui, selon l'OFEV, devraient augmenter en Suisse.

 

Pour plus d'information sur les haies fruitières décrites par Evelyne Leterme : https://www.conservatoirevegetal.com/?pg=techniques

Haie fruitière au Conservatoire Végétal Régional d'Aquitaine


Haie fruitière

Agroforesterie céréalière

Dans les parcelles dédiées à l'agroforesterie, des grandes cultures vont être cultivées entre des lignes d'arbres et de plantes vivaces. Les arbres à haute tige sont dédiés à la production de fruits à coque. Par la suite, plusieurs possibilités s'offriront à nous pour convertir les espaces occupés par les grandes cultures si l'ombre des arbres venait à être trop préjudiciable :

• La conversion en cultures maraîchères
• La conversion en pâturage pour les animaux
• La plantation de lignes fruitières supplémentaires

Système de joualle avec des arbres fruitiers et de la vigne à la Ferme Brin de Terre (https://www.youtube.com/watch?v=L26DtTcH3XU)


Système de joualle : arbres fruitiers, vignes, cultures

Biodiversité

L'ensemble du projet met en oeuvre des stratégies pour favoriser la biodiversité sauvage et cultivée. Des haies seront plantées en bordure de certaines parcelles. Le but est d'accueillir une diversité d'espèces animales et végétales. Nous souhaitons créer un système permettant de faire vivre les nombreux auxiliaires permettant de réguler certains ravageurs des cultures. Ces haies nous permettrons également de créer des microclimats en créant des zones abritées du vent.

Nous voulons également intégrer des patchs à biodiversité, des nichoirs et des abris à l'intérieur du verger multi-étagé. Ceci permettra de créer des habitats pour les auxiliaires au sein même des cultures.

Nichoirs à mésange posées au Conservatoire Végétal Régional d'Aquitaine


Nichoirs à mésange