Pépinière

Premier catalogue

Nous avons le plaisir de vous présenter notre premier catalogue d’arbres fruitiers issus de notre pépinière. Une partie de nos arbres seront plantés dans notre verger maraîcher et notre savane nourricière. Une autre est disponible à la vente. C’est celle que nous vous proposons ci-dessous. Nous n’avons pas encore eu l’occasion d’observer comment se comportaient les différentes variétés sur les différents porte-greffes. Nous n’avons pas non plus eu l’occasion de déguster toutes les variétés proposées. Les informations proviennent donc de la littérature disponible. Toutes les descriptions sont indicatives. De nombreux facteurs (sol, climat) peuvent faire varier la taille, la couleur ou la résistance des arbres.

Concernant les variétés proposées dans ce catalogue, sauf contre-indication, toutes sont adaptées comme fruits à couteau. C’est-à-dire qu’elles peuvent se manger crues et n’ont pas besoin d’être cuisinées ou transformées pour exprimer leurs saveurs. Concernant les coings, ceux-ci devront être cuits.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous contacter. Nous parlons volontiers de fruitier !

LE BULLETIN DE COMMANDE SERA BIENTÔT DISPONIBLE



Poirier

 Nous proposons trois portes-greffes différents pour les poiriers :

  • Pyrus calleryana donne à l’arbre une forte vigueur
  • Ba29 donne à l’arbre une vigueur moyenne
  • Adams est le moins vigoureux que nous proposons. Il sera un peu plus petit que le Ba29

Les poiriers, comme beaucoup d’autres fruitiers sont dits « auto-stériles ». Cela signifie que pour développer des fruits, la fleur de l’arbre à besoin d’être pollinisée par  le pollen d’une fleur issue d’un arbre d’une autre variété. En pratique, il faudrait dans un rayon de ~50m  deux variétés différentes de poirier pour obtenir des fruits. Ceci est indicatif car il existe des arbres bien plus éloignés que ça produisant très bien. Il existe cependant certaines variétés qui sont dites partiellement auto-fertiles (ex. Comtesse de Paris), qui sont capables de s’autopolliniser dans une certaine mesure. Cependant leur productivité est augmentée par la présence d’une autre variété pollinisatrice dans les environs.

        Pierre Corneille (Adams / Ba29 / Pyrus Calleryana)

Variété ancienne de poire. Chaire sucrée et parfumée, très fondante. Globalement assez résistant aux maladies. Récolte mi-septembre. Maturité octobre à janvier

        Fondante des bois (Adams / Ba29 / Pyrus Calleryana)

Variété ancienne de poire multipliée par Retropomme à partir d’un arbre proche d’Yverdon. Chaire parfumée et sucrée, et comme l’évoque son nom : très fondante, un régal.

        Williams rouge (Adams / Ba29)

La classique poire williams avec une petite particularité… son épiderme rouge ! Bon pollinisateur. Fruit excellent, sucré, avec le parfum caractéristique de la poire williams. Adapté à la culture en altitude. Récolte et maturité en septembre

        Comtesse de Paris (Adams)

Variété ancienne qui fait partie pour le pépiniériste Charles Baltet des 100 meilleures poires. Évitez de la planter dans des régions trop froides. Partiellement autofertile. Récolte mi-octobre. Maturité novembre à janvier.

        Liegels Butterbirne (Adams / Ba29)

Variété de poire à chaire fondante et légèrement anisée. Récolte début octobre pour une maturité de fin octobre à janvier

        Madame Verté (Ba29)

Variété de poire globalement résistante. Récolte en octobre avant les gelées. Maturité entre décembre et janvier.

        Conférence (Adams)

Variété résistante à la tavelure. Chaire fondante, juteuse, sucrée. Récolte en septembre. Maturité fin octobre-novembre.

        Louise Bonne (Adams / Ba29 / Pyrus Calleryana)

Ancienne variété de poire à chaire particulièrement juteuse et goutue.  Très jolie avec son épiderme vert devenant rouge sur la partie plus exposée au soleil. Partiellement autofertile. Récolte en septembre. Maturité septembre-fin octobre 



Cognassier

Nous proposons un seul type de portes greffes pour les cognassiers. C’est le Ba29 qui donne à l’arbre une vigueur moyenne.

        Vranja (BA29)

Ancienne variété originaire de Serbie  produisant en quantité de gros coings savoureux.



Prunier

Les pruniers, comme beaucoup d’autres fruitiers sont dits « auto-stériles ». Cela signifie que pour développer des fruits, la fleur de l’arbre à besoin d’être pollinisée par  le pollen d’une fleur issue d’un arbre d’une autre variété. En pratique, il faudrait dans un rayon de ~50m  deux variétés différentes de poirier pour obtenir des fruits. Ceci est indicatif car il existe des arbres bien plus éloignés que ça produisant très bien. Il existe cependant certaines variétés qui sont dites partiellement auto-fertiles (ex. Mirabelle de Nancy), qui sont capables de s’autopolliniser dans une certaine mesure. Cependant leur productivité est augmentée par la présence d’une autre variété pollinisatrice dans les environs.

Nous proposons un seul type de portes greffes pour les pruniers. C’est le prunier St-Julien donnant à l’arbre une vigueur moyenne à forte.

        Prune abricot (St-Julien 2)

Ancienne prune romande. Parfum d’abricot.

        Prune coco (St-Julien 2)

Ancienne prune  romande à l’épiderme jaune.

        Berudge (St-Julien 2)

Ancienne variété originaire du canton de Neuchâtel produisant de petites prunes jaunes et rouge carmin. Savoureuses, très parfumées. A consommer crues, et tartes ou distillées. Adaptée à la culture en altitude (1000m). Maturité (début septembre)

        Bavoz jaune (St-Julien 2)

Ancienne variété de prunes jaunes.

        Pruneau de Chézard (St-Julien 2)

Ancienne variété de pruneaux originaire du canton de Neuchâtel.

        Anna Späth (St-Julien 2)

Variété partiellement autofertile. Résistantes au monilia. Bonne pollinisatrice. Récolte début septembre.



Pommier

Les pommiers, comme beaucoup d’autres fruitiers sont dits « auto-stériles ». Cela signifie que pour développer des fruits, la fleur de l’arbre à besoin d’être pollinisée par  le pollen d’une fleur issue d’un arbre d’une autre variété. En pratique, il faudrait dans un rayon de ~50m  deux variétés différentes de poirier pour obtenir des fruits. Ceci est indicatif car il existe des arbres bien plus éloignés que ça produisant très bien. Il existe cependant certaines variétés qui sont dites partiellement auto-fertiles (ex. Braeburn), qui sont capables de s’autopolliniser dans une certaine mesure. Cependant leur productivité est augmentée par la présence d’une autre variété pollinisatrice dans les environs.

Nous proposons trois portes greffes différents pour les poiriers :

  • M26 : Petite vigueur, se porte mieux si tuteuré
  • M106 : Vigueur moyenne (généralement entre 3 et 5m)
  • M111 : Vigueur entre le M106 et le pommier franc (issu de semis)

        Astrakan rouge (M106)

Pomme d’été à épiderme rouge qui se récolte déjà fin juillet !

        Pomme Cloche (M106 / M111)

Ancienne variété suisse de pomme de garde. Fruit au goût très agréable de citron.

        Pomme Fraise (M106 / M111)

Ancienne variété de pomme au goût de fraise.

        Reine des Reinettes (M106 / M111)

Un grand classique, très bonne crue avec son goût acidulé, ou cuite. Récolte en septembre-octobre. Bonne conservation

        Reinette grise vaudoise (M111)

Ancienne variété originaire des alentours d’Yverdon.

        Raisin rouge (M106 / M111)

Ancienne variété qui produit des petites pommes rouges au parfum étonnant de raisin. Chaire croquante, sucrée et parfumée. Récolte en septembre.

        Citron d’hiver (M106 / M111)

Variété de garde au goût de citron. Récolte avant les gelées. Maturité de décembre à mars.

        Pomme miel (M106 / M111)

Ancienne variété de pommes au goût remarquable !

        Reinette Ananas (M106 / M111)

Pomme au léger goût d’ananas. Récolte avant les gelées et maturité de novembre à mars.

        Antonowka (M106 / M111)

Antonowka est une variété de pommes particulière… Elle est particulièrement indiquée pour la culture en altitude (jusqu’à 1400m !). . Récolte avant les gelées. Maturité jusqu’en décembre.

        Boskoop (M26 / M111)

Variété classique de pomme particulièrement indiquée pour la cuisson. Récolte avant les gelées en octobre. Maturité de décembre à février.

        Braeburn (M26)

Se rapproche beaucoup de la boskoop au niveau du goût une fois cuite. Se consomme aussi crue (goût acidulé). Récolte en octobre

        Transparente de Concels (M111)

Maturité échelonnée entre août et septembre. Pomme de couteau et de cuisson globalement résistante aux maladies.